RSS Facebook Twitter
modem
 

2017 – 2022, un quinquennat qui devra enfin se poser les bonnes questions pour tous les citoyens

Communiqué adopté par le Conseil national du 10 décembre 2016

Communiqué adopté par le Conseil national du MoDem à l’issue de la réunion du samedi 10 décembre 2016.

Le Conseil national du Mouvement Démocrate, réuni à Paris le samedi 10 décembre 2016, a examiné la situation politique dans la perspective de l’élection présidentielle de 2017.

Le Conseil national a constaté que la préparation de cette échéance est d’une grande confusion, et que donc le cadre définitif de cette campagne n’est pas encore fixé.

Le Conseil national affirme que le premier enjeu de cette élection est de donner à la France la garantie d’une alternance, qui permettra de tourner la page sur les cinq années qui s’achèvent et d’ouvrir une page nouvelle, sereine et constructive, de notre histoire nationale et européenne.

Le Conseil national a constaté que les programmes présentés à l’heure qu’il est font naître de nombreuses interrogations chez les Français, particulièrement chez tous les citoyens de sensibilité politique du centre, et plus largement de citoyens attachés à une sensibilité sociale. Dans ces programmes, plusieurs mesures et orientations risquent de créer des déstabilisations dans la société, au moment où la France a besoin de regarder l’avenir avec un sentiment de confiance. C’est particulièrement vrai en matière d’organisation et de reconnaissance du travail, de conception de l’État et de la fonction publique, ou de prélèvements nouveaux sur le revenu (TVA ou CSG). Ces orientations risquent d’apparaître comme récessives et déflationnistes à un moment où au contraire l’activité du pays doit être confortée et soutenue. De surcroît, aucun de ces programmes ne propose d’orientations nouvelles en matière de projet de société durable, de vie démocratique, d’institutions, de pluralisme et de morale publique qui apparaissent si profondément nécessaires.

Le Conseil national a donc décidé de faire partager à tous ses sympathisants la mise au point et la formulation du projet pour la France et les Français dont nous avons dégagé et défendu les grandes lignes au long des dernières années.

Le Conseil national demande donc aux responsables du mouvement, avant que ne se clarifient les conditions du scrutin, d’entrer dans une phase active de formulation de leur projet pour la France, qui puisse présenter aux Français une voie nouvelle et des choix qui les rassureraient et leur donneraient confiance. C’est pourquoi dans les deux mois qui viennent la réflexion « 2017pourlesFrançais » va être développée, enrichie et présentée aux citoyens. Rencontres publiques, échanges participatifs sur le site agoradem.fr, publications diverses, permettront aux Français qui vont entrer dans la réflexion pour cette grande échéance de retrouver de vraies raisons de s’engager.

                                     (Adopté à l’unanimité du Conseil national)

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !