RSS Facebook Twitter
96px-Cavada,_J._M.-2518
 

« Quant à Bayrou, il analyse bien les choses mais » (J. M. Cavada qui fut membre du MoDem)

Cavada fut un temps au Modem, le temps de se faire élire au parlement européen, il a quitté l’UDI et commence à avoir un regard juste sur le parti qui lui a permis d’être élu…
Regard juste aussi sur le profil du Président nécessaire à notre pays.


 

(extrait d’un article de Paris-Match : « Le pays étouffe sous la machine d’Etat » Jean Marie-Cavada)

(…)

Faut-il un candidat du centre à la présidentielle ?
S’il y en avait un qui se détache de la sujétion de la droite ou de la gauche… Mais qui ? Borloo est parti. Il a nous a quitté en pleine campagne européenne, alors qu’il allait mieux. Quant à Bayrou, il analyse bien les choses, mais les électeurs se demandent s’il saurait agir.

Vous avez-vous même quitté l’UDI…
J’ai vu ce qui s’y passait de l’intérieur. Si on laisse de côté les questions de personnes, je dirai qu’un mouvement centriste qui ne parle plus d’Europe, qui ne porte plus de proposition sociales pour répartir la richesse, il n’est plus au centre. Plusieurs des dirigeants de l’UDI n’ont plus que pour seule doctrine : « Elisez-moi, réélisez-moi ». Comme les autres. Et c’est un parti qui se met dans la main des Républicains. Regardez leurs accords électoraux pour les régionales.

(…)

Finalement, êtes-vous à l’aise dans le costume d’homme politique ?
Si par homme politique, vous entendez quelqu’un qui songe à se faire réélire toute sa vie et qui évite les réformes pour ne pas déplaire, effectivement, ce n’est pas moi. Un homme politique, c’est d’abord un homme public, au sens de Tocqueville et de Raymond Aron. C’est-à-dire quelqu’un qui prend en charge tout ou partie du destin d’un pays pour améliorer ce destin. Tout le reste, c’est des gagne-petits. Je reprends l’exemple de Schröder : il a perdu les élections à cause de ses réformes mais il a sauvé l’Allemagne. Chapeau, quel courage. Ce monsieur, il a fabriqué l’Allemagne moderne. Dans la période de rupture que nous vivons, la France a aussi besoin d’un dirigeant qui fera le sacrifice de sa personne pour sauver et restaurer le pays.

Jean-Marie Cavada

le 28 octobre 2015 | Mise à jour le 29 octobre 2015
Propos recueillis par Ghislain de Violet

Source : http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Jean-Marie-Cavada-Nous-sommes-dans-une-sorte-de-monarchie-republicaine-libertaire-854729

photo : « Cavada, J. M.-2518 » par Foto-AG Gymnasium Melle. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons – https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cavada,_J._M.-2518.jpg#/media/File:Cavada,_J._M.-2518.jpg
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !