RSS Facebook Twitter
main_Sarnez-art2
 

« Nous exigeons des réponses concrètes, rapides et efficaces sur les questions des frontières extérieures et des capacités d’accueil »

Communiqué de presse :

« Nous exigeons des réponses concrètes, rapides et efficaces sur les questions des frontières extérieures et des capacités d’accueil »

 

Intervenaimage002nt en session plénière du Parlement européen lors d’un débat sur les conclusions de la dernière réunion des ministres européens sur les migrations,  Marielle de SARNEZ, revenant d’une mission dans les Balkans sur les traces des réfugiés, a déclaré :

« Oui, l’Europe doit prendre sa part, toute sa part, dans l’accueil des réfugiés et ne pas en laisser la charge aux pays voisins de la Syrie. Mais cet accueil doit être organisé et nous avons devant nous deux vraies urgences.

 

La première, c’est de déployer aux frontières extérieures de l’Union des centres d’accueil et de contrôle pour  identifier, enregistrer ceux qui arrivent, s’entretenir avec eux et leur donner, ou pas, une admission temporaire au sein de l’Union européenne.

La deuxième urgence, ce sont les capacités d’accueil sur le terrain. En particulier dans les pays de transit. J’y étais il y a quelques jours avec ma collègue Nathalie Griesbeck ; les besoins sont immenses : besoin de structures en dur, besoin de couvertures, besoin de médecins, besoin de sanitaires, besoin d’eau, besoin d’interprètes, besoin de juristes.

 

C’est à ces deux questions : frontières extérieures et accueil, en particulier dans les pays en transit, que nous voulons, que nous exigeons, maintenant des réponses concrètes, rapides et efficaces dans les heures et dans les jours qui viennent. »

 

(Vidéo de cette intervention : https://www.youtube.com/watch?v=sTbBezpJA88)

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !