RSS Facebook Twitter
Euro_flag_CasTol
 

Europe, il faut une pause et une consolidation.

Élargissement : il est temps de marquer une pause.

Le Parlement européen a examiné aujourd’hui en session plénière la politique menée par la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.  Le rapport de M. Brok comporte des déclarations auxquelles nous ne pouvons que souscrire, notamment sur la question de la Russie et de l’Ukraine. Cependant nous regrettons que sur la question de l’élargissement, ne soit pas prise en compte la nouvelle orientation politique portée par le président de la Commission européenne, Jean-Claude JUNCKER, qui s’engageait en juillet dernier pour un gel des nouvelles adhésions. L’UE a besoin de faire une pause dans son processus d’élargissement afin de consolider ce qui a été réalisé à 28. C’est pourquoi, en cohérence avec nos engagements pris lors de la campagne des européennes, la délégation française du groupe de l’ADLE a choisi de s’abstenir sur le vote final.

 

Marielle de SARNEZ, Présidente de la délégation

Jean ARTHUIS

Jean-Marie CAVADA

Sylvie GOULARD

Nathalie GRIESBECK

Dominique RIQUET

Robert ROCHEFORT

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !