RSS Facebook Twitter
361px-Domenico_Fetti_-_The_Parable_of_the_Mote_and_the_Beam
 

La poutre ou la paille.

Sur fond d’élections internes à l’UMP puis prétexte pour les départementales à venir, on nous ressert en permanence la prise de position de François Bayrou en faveur de François Hollande.

Mais totale amnésie sur l’accord UMP PS à Pau pour faire battre François Bayrou. Dans un cas c’est une ignominie, impardonnable, péché originel, l’autre par contre est oublié, balayé : il fallait punir celui que l’on considérait sans doute comme un enfant insupportable.
Revenons à la réalité et rejetons ceux qui ont considéré que la fin justifiait les moyens : était-il normal de voter les yeux fermés pour un homme qui avait contribué au clivage de la société alors que le Président de la République se doit de rassembler et non d’être le chef du clan. Nous nous doutions des dérives financières, elles furent prouvées par l’affaire Bygmalion. Il n’empêche que M. Lavrilleux est député européen et que ce n’est pas plus glorieux que la présence d’un Thévenou à l’assemblée nationale.

Mais cela ne semble pas déranger certains de ceux qui s’agitent pour exister au national.

Celui qui a fait battre Sarkozy, c’est simplement… lui-même

Regardons devant nous, rassemblons pour une représentation nationale ou locale composée de gens compétents et non de ceux qui se battent pour des places. Quelqu’un a dit nous ne sommes plus face à la lutte des classes mais à la lutte pour des places !

Ce qui nous importe c’est de préparer l’avenir, un avenir sans extrémisme de  droite ou de gauche.

Danielle Jeanne

 

La parabole de la paille et de la poutre par Domenico Fetti, vers1619 (Metropolitan Museum of Art).online collection (Numéro d’inventaire 1991.153) Domaine public,Téléversé par DcoetzeeBot, disponible sur Wikimedia Commons.
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !