RSS Facebook Twitter
ML_-_Geldbeutel
 

Oui, nous allons financer la campagne des présidentielles.

Tout le monde se rappelle le psychodrame entraîné par la non prise en charge du financement de la campagne de l’ancien président Sarkozy. L’UMP allait-elle déposer le bilan, ne plus afficher de bleu, blanc, rouge sur la façade ?

Pourquoi revenir sur cet incident ? Parce que des électeurs, pas totalement au fait des règles de financement des partis politiques m’ont posé la question récemment.

  Oui, les dépenses de campagne ont un plafond.

  Oui, c’est l’institution qui vérifie ces comptes qui décide de ce qui est pris en charge ou pas, qui décide de réintégrer une dépense si elle la juge en rapport avec la campagne

  Oui,  chaque personne qui donne de l’argent à un parti politique ou à un syndicat peut bénéficier d’une ristourne sur ses impôts de l’année suivante à hauteur de 66% de son don pour 2012 par exemple

  Donc, oui, par le biais de la réduction d’impôt, nous allons payer, nous citoyens français, 66% de la somme levée par l’UMP à la suite de sa déconvenue sur les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

   Souvenez vous de l’opacité des financements par le passé, des entreprises qui arrosaient tour à tour la gauche et la droite, souvenez vous d’une cassette accusatrice qu’avait perdu un certain ministre amateur de femmes plus que de vidéos. Les règles de financement des partis politiques sont une bonne chose pour ne pas voir de mauvaises pratiques mais encore faut il les respecter, ce que le Mouvement Démocrate a toujours fait.

  Et en période de crise était-il normal  de jeter l’argent par les fenêtres en déplaçant des milliers de  militants de toute façon acquis à la cause par cars et trains entiers pour applaudir leur héros de droite comme de gauche ?

Ces pratiques ne devraient plus impressionner qui que ce soit.

 

 

Photo : Monnaies romaines (Enns, Autriche) par Wolfgang Sauber (Travail personnel) sous licence GNU et Creative Commons, disponible sur Wikimedia Commons.
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !