RSS Facebook Twitter
gbeuro2
 

Quand les Etats-Unis prêchent pour leur intérêt, sans doute pas pour celui de l’Europe.

  Le secrétaire américain chargé des relations avec l’Europe, Philip Gordon, a déclaré, dans un discours à l’ambassade des États-Unis à Londres, mercredi 9 janvier, que la Grande-Bretagne devrait rester dans l’Union européenne (UE). « Nos liens se resserrent avec l’Union européenne en tant qu’institution. Or, celle-ci a une voix qui porte de plus en plus dans le monde, et nous voulons que la Grande-Bretagne ait une voix forte dans cette Union européenne », a expliqué le secrétaire. « Encore plus que d’autres pays, la voix de la Grande-Bretagne dans l’UE est essentielle pour les Etats-Unis », a-t-il poursuivi. La proposition de référendum véhiculée au sein du pays semble inquiéter l’administration Obama. « Les référendums ont souvent contribué à ce que les pays se renferment sur eux-mêmes », a ajouté M. Gordon.

(Source : Mouvement Européen)

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !