RSS Facebook Twitter
Refinery at night
 

Florange et PetroPlus !!!

« Nationalisation temporaire » de Arcelor-Mittal Florange… Et PetroPlus !!!

 Ce n’est pas le rôle de l’État de gérer une Entreprise, il doit être le garant de sa libre activité et de la soutenir par un plan général.

 Je ne suis pas un partisan de la nationalisation, nous n’en avons pas les moyens, mais c’est une piste face à la situation aujourd’hui…

 La «nationalisation temporaire» que souhaite le gouvernement de l’usine de Florange est politiquement justifiée si l’on veut empêcher la maîtrise débridée de l’industrie par le «Grand Capital» et sauver des emplois. En revanche, elle n’apporte pas un choix véritablement stratégique et d’utilité publique étant donné le contexte industriel de la filière acier et des activités qui lui sont rattachées. C’est un choix.

 Pourquoi le gouvernement n’a-t-il pas eu l’idée de «nationaliser temporairement» PetroPlus?

 L’énergie et les carburants sont les préoccupations de nos concitoyens. Il pourrait y avoir un intérêt plus stratégique pour le raffinage des carburants car nous sommes en sous capacité. Cette activité serait maintenue ainsi que notre dépendance énergétique. Cette nationalisation pourrait d’une part, maintenir le bassin des emplois pour la région Haute-Normandie ; et d’autre part fournir des carburants destinés prioritairement pour nos services publics nationaux, nos armées, nos administrations, nos collectivités territoriales (création d’une centrale d’achat et faire des économies par un regroupement), mais aussi en fournissant le carburant à prix plus faible pour aider les personnes à très bas revenus pour financer leurs déplacements lors de leur recherche d’emploi ou leur mobilité géographique, voire de leur chauffage…

HH

 

Photo : Refinery at night, B&W par EricaJoy, 2009 ; photographie sous licence Creative Commons disponible sur Wikimedia Commons et Flickr.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

2 Commentaires

Comment pouvez vous parler de la nationalisation de ce site pétrolier de petit-Couronne ?

C’est une hérésie que soutiennent quelques politiques et syndicalistes qui ne veulent pas voir les réalités en face.

– Petroplus à perdu sur ces 4 raffinerie européenne en activité 1 milliard 700 millions en 4 ans.
– Le site de Petit couronne dont vous parlez a perdu 300 millions d’euros en 3 ans.
– Il perd aujourd’hui 200 à 400 milles euros par jour (PAR JOUR !!)
– Il faut lui injecter plus de 1 milliard de dollars pour qu’il redevienne compétitif

Alors on nationalise et on ajuste avec les impôts des francais messieurs les politiques ?

Par Patounette, le 3 décembre, 2012
 

Bonjour Patounette,

Si le site de PétroPlus Grand Couronne était rentable alors les groupes pétroliers ou financiers se seraient bousculés pour sa reprise. Or ce n’est pas le cas, l’affaire est devenue médiatique.

Vos chiffres sont là, soit pour l’hérésie au dogme de l’Argent Roi… Il n’est pas l’unique variable qui compte en écomonie, l’Homme en est une autre et a plus de valeur …

Il n’est pas mention directement de nationaliser PétroPlus dans l’article. Pourquoi nationaliser le site de Florange plus que celui de Pétroplus ou qu’un autre site industriel !!! Chacun à ses arguments pour défendre sa paroisse et sa stratégie …

Alors que faisons-nous face à l’annonce de la future perte d’emplois en Haute-Normandie ?

Les politiques ont un choix difficile entre maintenir un site industriel avec des emplois (à la charge des citoyens) où indemniser de nouveaux demandeurs d’emploi (à la charge des citoyens)? Développer un nouveau projet économique pour Grand-Couronne (il faut avoir en tête, le coût d’un démontage et d’une dépollution du site pour une nouvelle exploitation…), à la charge de qui ?

Que proposez-vous en tant que citoyenne?

HH

Par Modem de l'Eure, le 6 décembre, 2012