RSS Facebook Twitter
Delacroix
 

JOSPIN ou l’éternel naïf ?

Je ne sais si vous vous souvenez d’ un aveu de Lionel Jospin à la fin de sa direction gouvernementale : « j’ai été naïf » , il évoquait les difficultés avec la délinquance de banlieue qu’il avait uniquement liée au chômage.

 

Naïveté ou ambition forcenée : il vient de livrer les résultats de la commission de rénovation de la vie démocratique dans notre pays : saluons ce travail, il souligne que notre démocratie est en fait la main-mise des dirigeants des partis politiques sur l’ensemble des postes d’élus nationaux où en ayant plusieurs mandats, à droite comme à gauche, nos « grands élus »sont sûrs d’ avoir toujours une fin de mois confortable. Et voilà qu’enfin, on suggère qu’ils prennent des risques et que parfois ils puissent être battu avec l’obligation de retourner dans la vraie vie avec des horaires, des contraintes, l’obligation de chercher un travail et de savoir à quoi ressemble une vie normale.

Jospin vient de réussir ce que l’ on croyait impossible : la presque totalité des députés, des sénateurs, des présidents de Conseil Généraux et Régionaux sont déjà contre ce qui pourrait être une loi à voter au Parlement par ceux là même qui profitent de la situation.

 

Que préconisait François Bayrou ?

Un référendum, sachant que les élus de droite et de gauche n’étaient pas prêts à scier la branche ? mais non le baobab entier ! dans lequel ils sont tous installés.

Que va faire le gouvernement ? Que vont voter nos élus Eurois sur ce texte encore inconnu ? Il sera intéressant de suivre cela de près.

 

Rappel :

Propositions de François Bayrou :

Construire un nouveau contrat démocratique

PROJET DE LOI-CADRE DE MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !