RSS Facebook Twitter
Palais-Bourbon - Paris VII par Mbzt, mai 2011, photo sous licence GNU et Creative Commons disponible sur Wikimedia Commons
 

Les frais de représentation des députés.

Charles de Courson, ancien UDF, spécialiste financier

Pendant la campagne, ils ont promis, à droite comme à gauche d’ être exemplaire,

Aujourd’hui qu’en est-il ?

 Chaque mois, en plus d’un salaire confortable, les députés jouissent d’une “indemnité de représentation” de 6412 euros, qu’ils dépensent sans le moindre contrôle — et ce, alors même qu’ils nous demandent de nous serrer la ceinture. Certains députés dilapident l’argent public en séances d’hypnose, cadeaux de Noël et grands restaurants. Le député de l’Ardèche a été épinglé en mai dernier pour s’être payé des vacances en famille avec l’indemnité de représentation. Or le nouveau président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, a promis une Assemblée “transparente, exemplaire, irréprochable” —

Cet été, loin des caméras de télévision, ils ont refusé de voter la réforme qui aurait garanti la transparence de leurs dépenses. A peine 24 députés sur les 145 présents ayant voté pour la proposition de Charles de Courson de fiscaliser la part de l’indemnité représentative de frais de mandat non utilisée à des fins professionnelles. Les élus ont besoin d’un salaire, et peuvent avoir des dépenses légitimes comme des repas de travail, des réunions et des déplacements. Mais l’opacité crée la suspicion, et les dépenses forfaitaires, sans contrôles ni reçus, font suspecter de possibles détournements d’argent public. En période d’austérité budgétaire, c’est inacceptable.

Il est temps de mettre à l’épreuve notre nouvelle Assemblée et son nouveau Président, et de commencer à changer le comportement de nos politiciens.

Photos :
– Palais-Bourbon – Paris VII par Mbzt, mai 2011, photo sous licence GNU et Creative Commons disponible sur Wikimedia Commons.
– Centimes euro vrac par Julien Jorge, photo sous licence GNU et Creative commons disponible sur Wikimedia Commons.
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !