RSS Facebook Twitter
Pinocchio by André Koehne. image sous licence GNU et Creative commons disponible sur Wikimedia commons
 

le fléau le plus dangereux pour les français : la dette pas le terrorisme.

Nicolas Sarkozy et les membres du gouvernement ont essayé de vous faire croire que la dette publique, qui a continué de gonfler pour battre un nouveau record, passant de 82,3% du PIB en 2010 à 85,8% en 2011 (soit davantage encore que les 84,9% prévus), était en passe d’être controlée et bien sûr là, c’est le président qui parle pas le candidat. Et pourtant qui est au pouvoir ?

A ce rythme, la dette, qui atteint désormais 1.717,3 milliards d’euros, « devrait aisément dépasser la barre fatidique des 90% du PIB cette année« , jugée dangereuse par plusieurs économistes, souligne Marc Touati, d’Assya Compagnie financière.

http://www.boursorama.com/actualites/la-france-reduit-son-deficit-public-plus-vite-que-prevu-mais-la-dette-atteint-un-niveau-record-05191f6f2b069ef792407094c57f96a4

BG

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !