RSS Facebook Twitter
Europe.svg
 

DE VILLEPINTE A SCHENGEN OU COMMENT DECREDIBILISER L’IMAGE EUROPENNE DE LA FRANCE

Dimanche dernier le Président candidat a menacé de « suspendre sa participation à Schengen« , si ces accords de libre circulation des personnes n’étaient pas renégociés.La belle affaire ! Cela donne l’impression que grâce au Président la France est en pointe en Europe et permet au candidat d’essayer de récupérer un électorat tenté par l’extrême droite.

 

En réalité cela décrédibilise l’image européenne de la France, parce que cela occulte la réalité. Depuis septembre dernier la Commission européenne a soumis des propositions permettant de réintroduire, en cas de risque grave des contrôles aux frontières intérieures et proposant d’améliorer la gouvernance de la zone de libre circulation dont bénéficient tous les citoyens européens. Le candidat feint d’ignorer que trois jours avant Villepinte, le Conseil des ministres de l’intérieur de l’Union européenne avait adopté des règles permettant un meilleur « pilotage politique » de Schengen. Certes M. Guéant ministre français de l’intérieur n’est pas venu à Bruxelles, laissant le soin au représentant permanent le soin de le remplacer. Alors plutôt que de vitupérer contre les technocrates, la France renforcerait sa crédibilité si son ministre de l’Intérieur siégeait à Bruxelles.

 

Sur le fond, François Bayrou a justement pointé du doigt qu’un tel retour en arrière est irréaliste, parce qu’il faudrait réinstaller des contrôles aux frontières avec nos voisins européens. Le citoyen ne le comprendrait pas. A l’heure de la réduction des déficits publics l’on ne va pas alourdir les dépenses de l’Etat pour reconstruire des postes frontières qui n’existent plus et pour rémunérer des policiers, qui sont plus efficaces que pour des contrôles statiques aux frontières.

 

De grâce tenons aux français un discours de vérité sur l’Europe, plutôt que de les prendre en otage de nos joutes électorales. Le citoyen a droit à la vérité. Nos ministres doivent être à Bruxelles lorsque les décisions sont prises. C’est cela qui redressera la crédibilité de la France en Europe.

 

 

Wenceslas de LOBKOWICZ

Conseiller municipal de 27640 Breuilpont

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Les commentaires sont fermés pour cet article !